Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Rédiger un nouveau commentaire

L’affaire EDF : signe avant-coureur d’une tentation grandissante des gouvernements ?

Les mouvements majeurs sur les portefeuilles ne viendront pas des craintes macro. Et cette semaine nous en a offert un premier exemple avec la chute massive de l’action EDF, à qui l’Etat français a donné l’ordre de vendre son électricité à un prix entre 42 et 46.2 euros le mégawatt/heure alors qu’elle l’achètera elle-même à 300 euros sur les marchés...

18 janvier, par Matthieu Bailly

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'enregistrer (gratuit) | Mot de passe oublié?