Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

EDF subit une perte de trading de 400 millions d’euros

Dans le détail, selon nos confrères du Figaro, cette perte serait due à un trader qui anticipait une baisse à venir du prix de l’électricité en France. Or, depuis le début du mois de septembre 2021, les prix ne font que grimper, portés notamment par la flambée actuelle du prix du gaz.

D’après une information révélée par Le Figaro, EDF Trading, une filiale du géant de l’électricité, aurait perdu 400 millions d’euros en octobre dernier en spéculant sur les marchés de l’énergie.

Dans le détail, selon nos confrères, cette perte serait due à un trader qui anticipait une baisse à venir du prix de l’électricité en France. Or, depuis le début du mois de septembre 2021, les prix ne font que grimper, portés notamment par la flambée actuelle du prix du gaz.

L’impact du prix du gaz

En effet, sur le marché de gros de l’électricité, les prix au jour le jour s’ajustent sur le prix du dernier kilowattheure produit afin d’équilibrer l’offre et la demande. Autrement dit, ces prix dépendent du coût nécessaire à la mise en route de la toute dernière capacité de production disponible pour répondre aux pics de demande sur le réseau électrique. Dans un tel cas de figure, comme nous l’avons connu ces derniers mois, il est alors nécessaire d’avoir recours aux centrales à gaz pour produire de l’électricité. C’est pour cela que le prix du gaz devenu la référence des marchés de gros d’électricité en Europe.

Un marché potentiellement volatil

Pour ne rien arranger, selon les informations du Figaro, le trader à l’origine de la perte aurait spéculé sur le prix de l’électricité en journée, c’est-à-dire au moment où les besoins sont logiquement plus forts - notamment autour de 8h00 et de 18h00 - que pendant la nuit (cf graphique ci-dessous). En effet, une des spécificités de ce marché est de fixer les prix par tranche horaire. Et, lors de périodes de froid par exemple et donc de pics de consommation, les prix en journée sont en conséquence davantage sujets à de soudaines variations de cours.

Prix spot de l’électricité en France entre 2h00 et 22h00 pour la journée du 12 novembre 2021

Peu d’impact à prévoir les résultats

Reste à connaitre l’impact de cette perte sur les résultats 2021 du géant français de l’électricité. Quoi qu’il en soit, cette perte devrait être « facilement » absorbée par le groupe. En effet, au début de ce mois de novembre, EDF vient de publier un chiffre d’affaires en hausse de 15,7 % sur les neuf premiers mois de cette année, porté notamment par les prix élevés de l’électricité. D’ailleurs, à cette occasion, le groupe a confirmé l’ensemble de ses objectifs en visant toujours pour 2021 un bénéfice avant impôts, charges financières, dépréciations et amortissements (Ebitda) supérieur à 17,7 milliards d’euros. Précisons pour finir qu’EDF n’a pas souhaité répondre favorablement à notre demande d’interview.

RF 17 novembre

P.-S.

* RTE (Réseau de transport d’électricité), est le gestionnaire de réseau de transport français responsable du réseau public de transport d’électricité haute tension en France métropolitaine.

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques