Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les fonds d’actions subissent la plus forte décollecte mensuelle depuis mars 2020

Impactés par les sorties sur les stratégies actions, les fonds à long terme domiciliés en Europe ont subi une décollecte nette de 10 milliards d’euros en août 2022, ce qui reste toutefois un meilleur résultat que les deux derniers mois.

Morningstar a publié son dernier rapport European Asset Flows Commentary, analysant l’évolution des encours des fonds ouverts et des ETF domiciliés en Europe pour le mois d’août 2022.

Les principaux points à retenir sont les suivants :

  • Impactés par les sorties sur les stratégies actions, les fonds à long terme domiciliés en Europe ont subi une décollecte nette de 10 milliards d’euros en août 2022, ce qui reste toutefois un meilleur résultat que les deux derniers mois.
  • Avec 19,1 milliards d’euros de rachats nets, ce sont les fonds d’actions qui ont le plus souffert, marquant le pire résultat mensuel depuis mars 2019, tant en termes absolus que relatifs.
  • Pour la première fois cette année, les fonds obligataires ont enregistré des entrées nettes de 10 milliards d’euros qui ont bénéficié aux stratégies actives comme passives.
  • Les fonds monétaires ont collecté 13,4 milliards d’euros nets en août, soit le meilleur résultat depuis novembre 2021.
  • Les fonds à long terme classés article 8 de la SFDR ont subi des sorties nettes de 773 millions d’euros, tandis que les fonds classés article 9 ont attiré 2,4 milliards d’euros au cours du mois. Ce dernier groupe a pu afficher un taux de croissance organique positif depuis le début de l’année (5,36 %), tandis que le premier a enregistré un taux de croissance organique négatif de 0,95 % sur la même période.
  • Au niveau des catégories Morningtar, ce sont les fonds d’actions internationales mixtes de grande capitalisation qui ont enregistré la plus forte collecte nette, avec un gain de 3,2 milliards d’euros en août. A l’opposé, les fonds d’actions Etats-Unis mixtes de grande capitalisation ont connu les rachats nets les plus importants (3,7 milliards d’euros).
  • Lantern Structured AM est arrivé en tête des gestionnaires d’actifs avec la plus forte collecte suivi par HSBC et Swedbank.
  • UBS, Eurizon, and Credit Suisse ont subi les plus gros rachats.
  • Les actifs des fonds à long terme domiciliés en Europe ont reculé à 10 960 milliards d’euros au 30 août 2022, contre 11 303 milliards d’euros à fin juillet.

Valerio Baselli, Senior Editor au sein de l’équipe Recherche Editoriale, commente : « La volatilité des marchés, les craintes inflationnistes et la récession imminente ont continué de peser sur le pessimisme ambiant des investisseurs. Les fonds à long terme domiciliés en Europe ont perdu 10 milliards d’euros en août ce qui représente un résultat négatif mais un niveau inférieur aux sorties nettes des mois de juillet et juin qui se sont élevées respectivement à 25 et 48 milliards d’euros.

Et, en effet, les fonds obligataires ont connu leur premier mois de collecte positive de l’année pour plus de 10 milliards d’euros. La majorité de ces flux ont bénéficié aux fonds exposés aux obligations d’entreprises en euros, aux obligations internationales couvertes en dollars américains, aux obligations d’État en euros et aux obligations des marchés émergents émises en dollars américains.

Le retour des investisseurs vers les stratégies obligataires pourrait être motivé par plusieurs facteurs. Avec la montée des craintes de récession, les actifs obligataires de haute qualité pourraient être considérés comme un actif susceptible de surperformer les actions. La forte hausse des taux d’intérêt cette année devrait susciter une forte demande de la part des assurances et des fonds de pension. Et enfin, après une forte pression à la baisse, les investisseurs pourraient trouver de la valeur dans le secteur obligataire. »

Next Finance 26 septembre

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques