Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Mirova termine avec succès la levée de son cinquième fonds d’infrastructures de transition énergétique

Mirova annonce aujourd’hui avoir finalisé la levée de Mirova Energy Transition 5 (MET 5), son 5ème fonds d’investissement en fonds propres dans les infrastructures de transition énergétique, à 1,6 milliards d’euros. Avec cette levée, Mirova poursuit sa croissance et réaffirme son positionnement...

Mirova annonce aujourd’hui avoir finalisé la levée de Mirova Energy Transition 5 [1] (MET 5), son 5ème fonds d’investissement en fonds propres dans les infrastructures de transition énergétique, à 1,6 milliards d’euros. Avec cette levée, Mirova poursuit sa croissance et réaffirme son positionnement d’acteur européen majeur de l’énergie renouvelable, du stockage et de la mobilité bas carbone.

Cette levée historique, bouclée en 18 mois, récompense le travail des équipes de Mirova présentes sur le secteur des infrastructures de transition énergétique depuis 20 ans. L’équipe a lancé un premier fonds de 46 M€ en 2002 aux côtés de l’ADEME [2] afin d’amorcer la filière éolienne en France. Elle a ensuite lancé deux autres fonds de 94 M€ en 2008 puis de 354 M€ en 2014 pour s’ouvrir à de nouvelles géographies et technologies. Enfin le 4ème fonds a levé 859 M€ en 2018 et a étendu son champ d’activité à la mobilité bas carbone. Au cours des années, Mirova a investi dans plus de 330 projets pour un total de plus de 6.5 GW de capacité de production installée à travers l’Europe et l’Asie.

Raphaël Lance, Directeur des fonds d’infrastructures de transition énergétique de Mirova commente : « Cette levée témoigne de la confiance des investisseurs dans notre stratégie d’investisseur responsable qui met l’impact au cœur de son activité. Sur les 1,6 milliards d’euros levés, 500 millions proviennent de clients déjà investis dans nos autres millésimes. MET 5 marque aussi notre capacité à attirer des investisseurs internationaux, avec plus de 75 % des fonds provenant d’autres pays européens comme les Pays Bas, le Royaume Uni, l’Allemagne ou encore l’Espagne et l’Italie, et aussi d’Amérique du Nord ou d’Asie ».

Les investissements se sont également poursuivis au rythme de la croissance du secteur. Le fonds est aujourd’hui déployé à hauteur de 600M€ en France, Pologne et Belgique. Il investit sur les technologies éprouvées (éolien terrestre, photovoltaïque, hydro-électricité, stockage) et sur les secteurs de la mobilité bas carbone, notamment pour accompagner la croissance du secteur des véhicules électrique et l’émergence de l’hydrogène vert.

Autre axe majeur de développement de MET 5, les équipes ont la possibilité d’investir hors d’Europe. Cette diversification géographique peut aller jusqu’à 10 % des encours du fonds et cible des projets situés dans des pays membres de l’OCDE. Ainsi, le fonds pourra investir en particulier en Asie pour étendre à cette région les partenariats noués avec des développeurs européens, en dupliquant le modèle de certains projets déjà réalisés en Europe. Un premier investissement indirect significatif a ainsi été réalisé en Australie.

Raphaël Lance ajoute : « Le sujet de la transition énergétique est plus que jamais au cœur de l’actualité dans un contexte de crise de l’énergie et de choc climatique. Notre rôle d’investisseur responsable nous incite à accélérer le déploiement de solutions de financement pour des infrastructures résilientes indispensables à la décarbonation de nos modes de production d’énergie et de ses usages. Il relève de notre mission de permettre aux investisseurs institutionnels de jouer un rôle toujours plus important dans la lutte contre le changement climatique. »

Next Finance 21 septembre

Notes

[1] MIROVA ENERGY TRANSITION 5 est une Société de Libre Partenariat (SLP) de droit français, ouverte à la souscription des investisseurs éligibles tels que définis dans son règlement. Mirova est la société de gestion. Ce fonds n’est pas soumis à l’agrément d’une autorité de tutelle. Risque de perte en capital, risque de marché, risque de contrepartie industrielle et publique, risque de crédit, risque de liquidité, risque de projet, risque opérationnel, risque de conformité, risque juridique et réglementaire, risque financier, risque lié au réseau d’électricité, risque de valorisation, risque de flux de transactions.

[2] Agence De l’Environnement et la Maitrise de l’Energie

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques