Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

ODDO ferme 3 fonds monétaires dynamiques

L’AMF a autorisé ODDO à fermer les fonds Oddo Cash Titrisation, Oddo Cash Arbitrages et Oddo Court Terme Dynamique...

Chez ODDO, on reste confiant sur ces papiers notés par les agences de rating et on estime avoir pris des mesures pour que les investisseurs récupèrent leur mise.

Les fonds Oddo Cash Titrisation, Oddo Cash Arbitrages et Oddo Court Terme Dynamique, 3 fonds commun de placement de gestion de trésorerie monétaires dynamiques, des placements de durée 3, 6 et 12 mois qui avaient une exposition au « subprime » de l’ordre de 5 à 10% du nominal des fonds ont été fermés.

Les 3 fonds totalisaient près de un milliard d’euros d’encours.

D’après ODDO, la crise de liquidité sur le marché des titrisations américaines s’est soudainement accentuée et a atteint un niveau sans précédent, cette crise provoque une véritable difficulté de détermination de la valorisation de ces fonds et un décalage très important entre, d’une part, la valeur intrinsèque des actifs sous-jacents de ces FCP et d’autre part, la valeur à laquelle ils sont actuellement négociés.

Selon Phillipe Oddo gérant associé, en suspendant les rachats et les souscriptions de ces fonds communs, on permet d’avoir un traitement égalitaire entre l’ensemble des porteurs des parts et ODDO se donne le temps de vendre ces papiers une fois la crise de liquidité majeure passée...

Afin de sortir de cette crise dans les meilleures conditions, ODDO procédera à la vente des actifs du portefeuille des fonds en deux étapes :
- vente des actifs les moins impactés par la crise dans un délai très court avec le versement d’un acompte dès les cessions réalisées, en septembre 2007
- vente des actifs les plus impactés par la crise dans les meilleurs délais. Les conditions actuelles de vente n’étant pas acceptables, cette période de vente pourra toutefois s’étendre sur plusieurs mois afin de défendre au mieux les intérêts des porteurs.

L’objectif de Oddo sera de réaliser la cession d’une partie conséquente de ces actifs dans les meilleurs délais.

Oddo considère cette solution comme la plus à même de garantir l’égalité de traitement des porteurs au sein des FCP concernés et de préserver ainsi l’intérêt des porteurs en leur permettant de récupérer rapidement une partie de leur investissement tout en assurant une vente des actifs les moins liquides à plus longue échéance, mais dans des conditions de marché que ODDO anticipe plus favorables.

Next Finance Août 2007

Lire aussi
Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques