Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Qu’est-ce qu’une agence de traduction financière ?

Les agences de traduction, comme Protranslate, emploient des traducteurs professionnels ; qu’ils soient indépendants et sollicités pour faire leurs tâches en freelance ou embauchés pour travailler à plein temps, ils doivent maîtriser leur domaine et assurer la traduction en plusieurs combinaisons de langues.

Une agence de traduction, c’est quoi ?

Une agence de traduction est une entreprise qui fournit des services de traduction professionnelle. Elle prend en charge des projets multilingues, et fait en sorte que tous ses clients soient satisfaits de la qualité du travail accompli.

Les agences de traduction, comme Protranslate, emploient des traducteurs professionnels ; qu’ils soient indépendants et sollicités pour faire leurs tâches en freelance ou embauchés pour travailler à plein temps, ils doivent maîtriser leur domaine et assurer la traduction en plusieurs combinaisons de langues.

Selon sa vision et sa mission, l’agence de traduction fournit un ou plusieurs services de traduction, à savoir :

  • La traduction générale : elle concerne les textes qui n’ont pas des caractéristiques particulières et dont la traduction peut être assurée par toute personne dotée d’un bagage linguistique intéressant dans les langues source et cible.
  • La traduction certifiée : elle est consacrée aux documents officiels et à caractère légal, elle doit être réalisée par un traducteur assermenté dans une Cour d’Appel pour que la traduction puisse être acceptée par les administrations lors des démarches.
  • La traduction technique : elle est faite pour les textes techniques relatifs à plusieurs domaines, comme le droit, la médecine, les sciences naturelles, les finances, etc.

Quelles sont les particularités d’une agence de traduction financière ?

Une agence de traduction financière est spécialisée dans ce type de traduction, et ne travaille que sur les documents relatifs au domaine des finances, comme : la bourse, les documents bancaires, les bilans, les rapports d’activité, les rapports d’audits, les rapports de fonds d’investissement, les documents d’informations clés pour l’investisseur (DICI), les prospectus, les lettres d’informations financières, les manuels et les documents académiques relatifs au domaine des finances, etc.

Les traducteurs qui font la traduction financière doivent avoir des connaissances pointues, un vocabulaire précis et une grande maîtrise de la terminologie associée. La compétence du traducteur est exigée car la spécialité des finances est caractérisée par l’exactitude de son lexique et la rigueur de ses termes, donc une simple erreur peut causer une grande confusion chez le lecteur et peut entraîner des conséquences graves si la traduction est faite dans le cadre d’un travail professionnel important.

Comment avoir une traduction de bonne qualité ?

Plusieurs agences de traduction proposent des services de relecture et de contrôle qualité, c’est-à-dire que le document original passe d’abord par un traducteur professionnel qui fait une première traduction. Ensuite, cette traduction passe par une équipe de révision qui vérifie l’orthographe et la justesse des mots utilisés pour être sûr que le rendu final soit exempt de fautes.

21 mai

Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques