Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Alan lève 185 millions d’euros pour développer sa « super-app » de santé en Europe.

Après avoir enregistré 100% de croissance en 2020, passé le cap de 155 000 membres et 100 millions d’euros de revenus annualisés, Alan boucle un financement de 185 millions d’euros, pour 1,4 milliard d’euros de valorisation. Ce tour de table est mené par Coatue Management avec Dragoneer et Exor.

Après avoir enregistré 100% de croissance en 2020, passé le cap de 155 000 membres et 100 millions d’euros de revenus annualisés, Alan boucle un financement de 185 millions d’euros, pour 1,4 milliard d’euros de valorisation. Ce tour de table est mené par Coatue Management avec Dragoneer et Exor. Index Ventures, Ribbit Capital et Temasek renouvellent également leur confiance à l’équipe.

Alan, dont le modèle repose sur la vente de contrats d’assurance santé aux entreprises de toutes tailles, propose à ses membres de l’information personnalisée, des rappels de prévention automatiques, un chat médical sécurisé, de la téléconsultation ainsi que le paiement, le remboursement et le suivi de soins. Ces services, rassemblés dans la « super-app » santé d’Alan, offrent une expérience plus personnelle du parcours de soin et favorisent la prévention.

« Nous sommes heureux d’aider Alan à transformer le marché de la santé », commente Philippe Laffont, fondateur de Coatue. « Avec son approche unique centrée sur l’humain, Alan est en mesure de réduire significativement les coûts pour le système de santé. Nous sommes fiers de partager la vision d’Alan pour une “super-app” de santé. »

Priorité aux membres

Avec la crise du COVID-19, les membres d’Alan ont été particulièrement prompts à utiliser les services de leur « super-app », et à les promouvoir. Avec un taux de recommandation (NPS) de 69, contre 10 à 20 pour le marché assurantiel en France, Alan prouve l’impact de son attention extrême à l’expérience client :

  • Remboursements « instantanés » : Alan rembourse jusqu’à 86% des soins en moins d’une heure et réduit la charge mentale financière de ses membres.
  • Prévention : Alan a développé des outils d’accompagnement face au COVID-19, allant de l’autodiagnostic à la livraison de masques en passant par la mise en place d’une ligne de soutien psychologique.
  • Chat médical sécurisé : Alan a recruté ses propres médecins afin qu’ils répondent à toutes les préoccupations des membres en moins de deux heures.
  • Accès direct à la communauté : Alan permet à ses membres de se soutenir mutuellement au sein de la fonction « Communauté », modérée par des professionnels de santé.
  • Fonctionnalités locales en Espagne et en Belgique : Alan a fait le choix de développer des fonctionnalités spécifiques dans chaque pays, adaptées aux besoins de ses utilisateurs locaux.

Réintroduire de la confiance (et même du plaisir) dans la santé

Avec ce nouveau tour de financement, Alan prévoit d’investir en priorité :

  • Pour les entreprises françaises : dans l’automatisation des démarches RH, l’affiliation des employés à l’assurance santé et à la prévoyance, la gestion des fiches de paye et des arrêts de travail.
  • Pour les assurés en Belgique : dans le chat médical et le soutien psychologique afin de permettre aux membres de recevoir des réponses adaptées à leurs besoins et de développer des réflexes préventifs.
  • Pour les assurés en Espagne : dans un service de conciergerie médicale pour identifier le bon médecin et prendre rendez-vous.
  • Pour tout le monde : dans l’accompagnement personnalisé du parcours de soin ainsi que dans des services de santé grand public (à l’instar de l’application gratuite Alan Baby) ou relatifs à la santé mentale.

Jean-Charles Samuelian-Werve, co-fondateur et PDG d’Alan déclare : « Notre rôle en tant que partenaire de confiance, plus encore après la pandémie, c’est de ré-engager les gens avec le système de santé. Pour Alan, cela veut dire :

  1. Personnaliser l’offre et l’adapter aux besoins de chacun
  2. Offrir le meilleur prix et alléger la charge financière que peut représenter la santé
  3. Répondre de manière incroyablement sûre et rapide aux questions sur le bien-être ou la santé
  4. Aider proactivement les membres à prendre les meilleures décisions pour leur santé

Nous faisons tout cela en réunissant le meilleur de la technologie et de l’humain. L’innovation et le design appliqués à la santé permettent de changer les comportements en faveur de la prévention et d’augmenter la consommation de soins. C’est ce que nous appelons l’effet Alan, et notre stratégie est de l’amplifier. Avec Philippe Laffont et l’équipe de Coatue aux côtés de nos investisseurs historiques, nous sommes en bonne position pour relever ce défi et devenir le partenaire santé de choix pour des centaines de millions de personnes. »

Alan recrutera 400 personnes supplémentaires dans toute l’Europe, notamment pour ses équipes internationales dont l’effectif passera de 30 à 140. Alan prévoit de couvrir 1 million de personnes d’ici 2023 et d’être rentable en France d’ici deux ans.

Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques au sujet de l’annonce : « Le succès d’Alan est la preuve que la France peut donner naissance et faire grandir des pépites à l’avenir international. Depuis 2017, le Gouvernement soutient activement ses start-up car nous savons avec Bruno Le Maire, qu’elles sont un pilier essentiel de la vitalité économique française et de la souveraineté technologique européenne. Malgré la crise, Alan devient la 12ème licorne française et prévoit de recruter 400 personnes d’ici 2023 ! Je suis très fier du chemin parcouru par les équipes d’Alan en seulement quelques années et je sais que leur réussite va inspirer beaucoup d’autres entrepreneurs de la French Tech, qui est désormais le 1er écosystème tech au sein de l’Union Européenne. »

Next Finance 20 avril

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques