Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Caravel, fintech française, lève 1,5 million d’euros pour développer son offre de complémentaire retraite engagée

Au début de ce nouveau quinquennat, les problématiques concernant la retraite et celles liées à l’urgence climatique sont plus que jamais au cœur des enjeux et préoccupations du gouvernement et des Français.

C’est avec ce double prisme que Olivier Rull, Marie Janoviez et Hugo Lancel, co-fondateurs de Caravel, annoncent une levée de fonds en pré-amorçage de 1,5 million d’euros pour conquérir le marché des complémentaires retraite, avec le soutien de Audacia (Charles Beigbeder) et de nombreux Business Angels.

Le succès d’une fintech française dans le secteur de la retraite

Lancée à l’été 2021, Caravel compte déjà plus de 6 000 utilisateurs sur son application web. Premier acteur tech dédié à la retraite, l’entreprise constate une croissance mensuelle de 30% de son nombre de d’adhérents. Des chiffres clefs qui ont amené l’entreprise à ouvrir son capital pour soutenir son développement.

“Nous souhaitons rendre les “pensions” aussi simples et accessibles que possible avec une expérience client exceptionnelle et un maximum de transparence pour nos clients grâce au meilleur de la technologie, de la donnée et du design dans cet écosystème vieillissant“, déclare Olivier Rull, PDG et co-fondateur de Caravel.

Par cette levée de fonds, Caravel ambitionne de multiplier par 4 son nombre d’adhérents, de faire grandir son équipe en doublant son nombre de collaborateurs et de développer de nouveaux services alignés avec la vision de l’entreprise : garantir une retraite à tous dans un monde vivable.

Urgence climatique et urgence des retraites : faire d’une pierre, deux coups

Si les enjeux climatiques ne sont plus à rappeler, certains gestes peuvent grandement aider à lutter contre le réchauffement climatique. Investir dans un fonds de retraite “vert” en est le parfait exemple : cela permet de réduire 21 fois [1] plus son empreinte carbone que de devenir végétarien et renoncer à prendre l’avion. En parallèle, 81% des Français entre 25-45 ans sont convaincus qu’ils n’auront pas de retraite, ce qui n’est pas sans fondement à en croire le Conseil d’Orientation des Retraites (COR).

De ce constat est né Caravel : aider les générations actuelles, qui ont de moins en moins des carrières linéaires, à préparer demain et s’assurer un avenir, de manière plus responsable et durable.

Une levée de fonds pour simplifier l’épargne retraite et la rendre durable

Caravel renforce sa position de leader sur la retraite des indépendants en faisant entrer Audacia (Charles Beigbeder), Anytime (Damien Dupouy), Made.com (Julien Callede), Fruitz (Julian Kabab), Anaxago (François Carbone), MWM (Jean-Baptiste Hironde) et Tomcat (Patrice Thiry), entre autres, à son capital et dépoussiérer ainsi un secteur opaque.

Si 71% des Français trouvent les régimes de retraite et les prestataires d’épargne retraite ennuyeux, anxiogènes, déroutants et complexes, la jeune entreprise se positionne comme le premier acteur tech de la retraite pour la réinventer, la simplifier, et l’inscrire urgemment dans la lutte pour le climat.

“Caravel réinvente l’assurance retraite en s’adressant à un marché de 1000 milliards d’euros rien qu’en France. Ils ont créé une offre innovante, totalement numérisée, qui apporte une vraie transparence en matière d’épargne. C’est une alternative très attractive aux banques et assurances. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de soutenir l’équipe de Caravel dans l’accomplissement de sa mission”, commente Charles Beigbeder (Audacia).

Next Finance 20 juin

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques