Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

L’application Fridaa. lève 1 million d’euros pour simplifier le premier achat immobilier

Fridaa., la fintech bordelaise qui vise à simplifier les démarches d’acquisition immobilière auprès des particuliers, annonce ce jour avoir bouclé sa première levée de fonds en pré-seed à hauteur de 1 million d’euros grâce à 17 nouveaux business angels.

L’objectif ? Améliorer et développer davantage son application et accélérer sa stratégie d’acquisition pour accroître son empreinte marché. In fine, Fridaa. tend à s’imposer comme l’application de référence pour tous les futurs propriétaires de biens immobiliers.

UN LANCEMENT SOUS LE SIGNE DE LA CROISSANCE

Lancée en Avril 2021 par Manuel Letort, Fridaa. est une fintech bordelaise qui vise à simplifier les démarches pour les futurs acquéreurs de biens immobiliers. Selon une étude d’Opinion Way, si 85% des 18-35 pensent que devenir propriétaire est un vrai objectif de vie, 65% d’entre eux déclarent être angoissés par le financement de leur projet. Fort de ce constat, Fridaa. souhaite apporter la solution pour que 100% des primo-accédants deviennent propriétaires plus sereinement.

En effet, grâce à une application simple d’utilisation, intuitive et gratuite, la startup accompagne les particuliers dans la souscription de crédit immobilier en leur donnant les clés de compréhension et les outils en amont de cette étape importante. L’application assiste les futurs acquéreurs de la simulation de leur capacité d’achat à la comparaison des différentes propositions bancaires jusqu’à la constitution de dossier de crédit. Une des fonctionnalités phares de l’application permet également aux utilisateurs d’obtenir un plan de financement détaillé et personnalisé pour chaque annonce immobilière partagée permettant notamment d’appuyer le dossier de l’utilisateur et de prouver sa solvabilité aux vendeurs.

La fintech mise également sur la pédagogie et le conseil. Elle propose notamment différents outils via ses réseaux sociaux mais également un podcast dédié pour mieux comprendre le crédit immobilier, les mensualités ou encore la mécanique des taux.

Depuis son lancement, l’application compte plus de 50 000 téléchargements, 35 000 utilisateurs et 11 000 projets immobiliers accompagnés. Un bon démarrage qui a poussé la startup à rechercher davantage de capitaux dans le but de poursuivre sur ce rythme de croissance.

UNE DYNAMIQUE QUI DEVRAIT SE POURSUIVRE AVEC CETTE PREMIÈRE LEVÉE

Cette nouvelle levée de fonds va notamment permettre à Fridaa. de poursuivre son développement produit. En effet, la startup prévoit d’enrichir son offre et de développer de nouvelles fonctionnalités courant 2022.

Ces capitaux supplémentaires ont également pour vocation d’accélérer la stratégie d’acquisition de la fintech, notamment en direct mais aussi par le biais de nouveaux partenariats dans le secteur de l’immobilier et de la banque. Fridaa. s’est notamment donnée pour objectif de passer le cap des 100 000 utilisateurs et d’accompagner plus de 30 000 projets immobiliers d’ici la fin 2022.

Côté recrutement, si la startup compte aujourd’hui plus d’une douzaine de collaborateurs, grâce à cette levée, elle prévoit le recrutement de plus d’une dizaine de personnes pour atteindre un effectif de 25 talents dans ses équipes avant la fin 2022.

“Après plus de 15 ans dans la distribution de crédit immobilier, mon expérience m’a fait prendre conscience de l’angoisse, du manque de connaissances et souvent de la solitude des particuliers face à leur premier achat immobilier. Aujourd’hui, avec Fridaa., nous souhaitons leurs proposer une solution gratuite, simple d’utilisation, pédagogique et à portée de clics pour les accompagner en toute conscience dans cette étape importante de leur vie. Fridaa., c’est une plus-value entre les banques et les assurances. C’est le partenaire de confiance de tous les futurs propriétaires”, commente Manuel Letort, fondateur de la Fridaa.

Next Finance 10 janvier

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques