Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

LBP AM lève 270M€ pour le premier closing de son fonds de dette infrastructure à impact

La Banque Postale Asset Management (LBP AM), filiale de La Banque Postale, annonce avoir réalisé un premier closing de 270 millions d’euros dans le cadre de la commercialisation du fonds LBPAM Infrastructure Debt Climate Impact Fund. Ce closing porte le total des montants levés par la plateforme Actifs Réels et Privés à près de 7Mds €.

La Banque Postale Asset Management (LBP AM), filiale de La Banque Postale, annonce avoir réalisé un premier closing de 270 millions d’euros dans le cadre de la commercialisation du fonds LBPAM Infrastructure Debt Climate Impact Fund. Ce closing porte le total des montants levés par la plateforme Actifs Réels et Privés à près de 7Mds €. Il marque le début d’une nouvelle phase de diversification de son offre par le lancement de stratégies conciliant recherche de rendement et d’impact climatique et social.

Leader de l’investissement socialement responsable et acteur de premier plan du financement de la transition énergétique en Europe, l’équipe dette privée infrastructures a déjà mené plusieurs initiatives innovantes pour mesurer la performance extra-financière, notamment la mise en place d’un outil de mesure de l’alignement température des portefeuilles développé par Carbone 4 (CIARA) et d’indicateurs socio-économiques avec EY.

La stratégie de dette infrastructure à impact utilise CIARA ainsi que des outils ad hoc développés avec Carbone 4 pour assister l’analyse d’éligibilité des projets à la taxonomie européenne. Elle s’appuie également sur la méthodologie propriétaire de scoring d’impact, GREaT, mise en place par l’équipe ISR de LBP AM depuis 2018.

L’objectif de cette stratégie est de limiter l’augmentation des températures (accord de Paris) en investissant dans des projets bas-carbone avec un objectif minimum de 70% d’alignement avec la taxonomie européenne. Classé article 9 selon la réglementation SFDR, ce fonds s’appuie sur une mesure d’impact quantitative des actifs et du portefeuille.et cible trois secteurs essentiels pour la réduction des émissions carbone : les énergies renouvelables ; les transports électriques et l’efficacité énergétique.

La stratégie sera menée par Bérénice Arbona, Responsable Dette Infrastructure et Marie-Laure Marshall, Gérante Dette Privée Infrastructure, qui bénéficient d’une expérience internationale reconnue de plus de 15 ans chacune sur les marchés de la dette infrastructure. Il vise une taille cible de 500M€ avec un hard cap de 700M€. Sa commercialisation a débuté auprès d’investisseurs institutionnels européens investis aux côtés du groupe CNP, et va se poursuivre sur les prochains mois, en collaboration avec Aegon Asset Management. Elle s’inscrit dans le développement de la plateforme Actifs Réels et Privés de LBP AM dédiée aux investissements dans les infrastructures, l’immobilier et les entreprises en Europe.

L’équipe dette infrastructure de LBP AM se fixe un objectif de 3 ans maximum pour déployer l’ensemble des fonds levés et construire un portefeuille équilibré de 15 à 20 projets. Un premier investissement est prévu ce mois-ci pour le financement d’une nouvelle centrale de cogénération biomasse qui produira de l’électricité verte et de la vapeur pour un site industriel français.

« Ce fonds, le premier du genre en Europe, marque une étape importante dans le développement de nos activités, ancrées dans la finance durable, en franchissant le pas entre intégration ESG et impact. Il s’inscrit également dans le cadre de notre ambition de diversifier l’ensemble de notre offre avec de nouvelles stratégies pour mieux répondre aux besoins de nos clients, en conciliant recherche de rendement, maîtrise des risques, et génération d’impact climatique et social » explique René Kassis, Directeur des Actifs Réels et Privés de La Banque Postale Asset Management.

13 mai

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques