Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Le metaverse, commerce ou controverse ?

Après l’intelligence artificielle, la blockchain, le metaverse est la suite logique, dans la ligne des prémisses de la réalité augmentée. Les projecteurs ont été récemment braqués sur cette « innovation » suite à l’annonce – très relayée – de Mark Zuckerberg de changer le nom de Facebook en Meta.

Or, n’oublions pas que la première version du metaverse remonte à la tentative de Second Life, créé en 2003, et dont l’apogée remonte à 2009.

Les applications sont multiples, entre autres :

Le jeu, avec des possibilités d’immersion sans précédent, à l’image du film Ready Player One de Steven Spielberg, qui date de 2018.

Les NFT ou Non Fungible Token qui sont de véritables outils et supports de transaction dans cet univers (terrain, immobilier, luxe, tout en virtuel).

C’est l’environnement adéquat dans lequel il s’agit de créer, posséder et échanger du virtuel.

Déjà des marques reconnues de l’économie mondiale ont investi ce nouveau champ d’expression, dans des domaines aussi variés que la mode (Nike), les enchères (Sotheby’s)… même le BCG (Boston Consulting Group) ou AXA qui se revendique le premier assureur du métaverse.

Néanmoins, les premières critiques sur l’empreinte écologique de ces nouvelles habitudes de consommation commencent à apparaitre à tel point que les mineurs – ceux qui vont à la chasse aux nouveaux bitcoins – s’expatrient vers des contrées où l’opinion publique est moins sensibilisée comme au Kazakhstan.

De plus, les premières infractions et délits dans le metaverse se multiplient avec des agressions et des viols d’avatars dans Meta voire dans Roblox.

Ainsi, se revendiquer aujourd’hui bitcoiner ou pionnier du metaverse tout en arborant un label ESG s’avère au mieux complexe ou plus vraisemblablement se livrer à un numéro d’équilibriste.

Soucieux d’offrir à nos investisseurs une brique pure d’exposition sur cette thématique, Quantology Capital a créé Quantology Metaverse en juillet 2021. L’univers d’investissement est constitué des sociétés que notre algorithme propriétaire (Natural Language Processing) détecte comme étant acteur incontournable ou émergent. Nous utilisons ainsi, non seulement la communication officielle de la société (rapports annuels, transcripts, articles de presse), mais également la contribution de l’intelligence collective à travers les forums de discussion et comptes Twitter, Instagram etc…

Les principaux noms spécifiquement metaverse du fonds sont aujourd’hui

  • Roblox Corporation : un créateur de jeux online
  • Cloudflare Inc : offre des plateformes d’hébergement pour le gaming
  • Unity Software : un développeur de jeux vidéos

Mais d’autres acteurs plus globaux cherchent à mettre la main sur cette promesse : Meta, Microsoft ou Nvidia ne font pas mystère de leur volonté de récupérer une part du gâteau.

Pourquoi Quantology Capital ?

Cet univers metaverse est composé de sociétés au cours de bourse très volatil. Nous intégrons des techniques propriétaires de NLP (Natural Language Processing) afin de déterminer cette liste de sociétés éligibles à l’investissement. Cela nous permet d’être très réactifs aux nouveaux entrants de cette niche, ce avant les fournisseurs d’indices thématiques par exemple.

Ainsi, une batterie de techniques de gestion éprouvées est nécessaire pour pouvoir délivrer de la performance dans une enveloppe de risque mesurée et maîtrisée.

Nous intégrons des techniques de NLP afin de déterminer un univers propriétaire d’investissement de sociétés liées au metaverse. Cela L’expérience et les résultats de Quantology Capital sur les fonds déjà existants plaident en notre faveur.

Riches de nos algorithmes et de nos bases de données propriétaires, nous sommes les seuls acteurs légitimes pour adresser cet univers.

Il est à noter que les performances sont déjà prometteuses avec une surperformance de plus de 13 points sur l’ETF de référence RoundHill Ball Metaverse depuis le lancement le 30 juin 2021 (au 1er Avril 2022).

JPEG - 169.3 ko
Source : Bloomberg, Quantology CM. Les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Julien Messias 12 avril

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques