Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les marchés reprennent espoir

La forte accélération haussière constatée sur les indices mondiaux la semaine prochaine, pourrait se poursuivre dans les prochains jours. Malgré le discours de Jerome Powell sur la poursuite du resserrement monétaire, les investisseurs commencent à prendre conscience du risque de récession et anticipent déjà un ralentissement du resserrement monétaire dans les mois à venir.

Les données économiques de cette semaine pourraient d’ailleurs les conforter dans cette idée, avec le PIB aux Etats-Unis attendu en baisse de 1,5% ou les chiffres sur les prix à la consommation des ménages qui pourraient montrer qu’un pic est potentiellement atteint.

D’autres statistiques seront surveillées avec attention, avec notamment les commandes de biens durables et les promesses de vente de logements aux Etats-Unis ce lundi. Le marché immobilier devrait être de plus en plus surveillé par les marchés, avec la hausse des taux et une plus grande difficulté à obtenir des prêts, celui-ci pourrait montrer des signes de faiblesse.

Mardi, nous serons attentifs à la confiance des consommateurs en Allemagne, une nouvelle fois attendue en baisse. La même donnée sera également publiée aux Etats-Unis dans l’après-midi et est attendue au plus bas depuis février 2021.

Mercredi, l’IPC de certains pays de la zone euro et notamment en Allemagne devrait retenir l’attention des marchés, avant la publication du PIB américain et l’indice des prix PCE. Jeudi, de nombreuses statistiques sont attendues avec les PMI en Chine, qui devraient ressortir toujours bien en dessous du seuil de contraction et confirmer le ralentissement de l’activité, malgré la baisse des restrictions face au covid.

Les profits des sociétés industrielles en Chine, publiés la nuit dernière, faisaient d’ailleurs ressortir une poursuite de la baisse en mai et une réduction quasi-totale des profits engrangés par ces sociétés depuis le début de l’année.

D’autres IPC de la zone euro seront publiés, ainsi que les prix à l’importation en Allemagne. Les prix PCE aux Etats-Unis seront également dévoilés et pourraient conforter les investisseurs dans la possibilité qu’un pic d’inflation a été atteint.

Enfin, vendredi, les chiffres IPC de la zone euro seront publiés en fin de matinée, avant l’indice PMI manufacturier de l’ISM aux Etats-Unis dans l’après-midi.

Côté banques centrales, 8 membres de la BCE interviendront, ainsi que Christine Lagarde lundi, mardi et mercredi. Du côté de la Fed, nous écouterons 3 membres du FOMC avant une nouvelle intervention de Jerome Powell mercredi.

Le marché des matières premières sera surveillé avec attention cette semaine, car la récente chute du pétrole et de certains métaux de base, permet aux investisseurs de voir un signe de baisse des tensions inflationnistes. Le pétrole devrait rester volatil et évoluer entre les risques de récession et le message de l’OPEP sur sa difficulté à trouver des capacités de production supplémentaires pour augmenter la production et réduire la pression haussière sur les prix.

Enfin, le Bitcoin devrait continuer son rebond, dans le sillage des indices américains, alors que la cryptomonnaie semble valider le maintien au-delà du seuil psychologique majeur des 20 000 dollars.

Vincent Boy 28 juin

Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques