Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Période de troubles

Nous conservons une position neutre sur les actions mondiales. La Réserve fédérale a pris un ton résolument offensif vis-à-vis de l’inflation, alors même que l’activité ralentit. Mais les bilans des ménages et des entreprises sont sains et la croissance économique devrait résister et s’établir sur des niveaux encore élevés.

Nous conservons une position neutre sur les actions mondiales. La Réserve fédérale a pris un ton résolument offensif vis-à-vis de l’inflation, alors même que l’activité ralentit. Mais les bilans des ménages et des entreprises sont sains et la croissance économique devrait résister et s’établir sur des niveaux encore élevés.

Nous continuons de surpondérer les actions chinoises. Certes, la politique de zéro-covid va peser sur la croissance à court terme. Mais les perspectives économiques du pays restent bonnes, les valorisations sont fortement dégradées et les politiques de soutien budgétaire et monétaire se renforcent.

Nous prenons une position de sous-pondération sur les actions américaines. Le resserrement monétaire accélère nettement et les taux obligataires remontent en flèche. Et ce marché est un des plus chers du monde.

Nous devenons moins prudents sur les marchés du crédit et passons de négatifs à neutres sur les obligations « investment grade ». Les rendements offerts se sont nettement améliorés. Nous anticipons un ralentissement, mais pas de récession. Dans ce cadre, la qualité de crédit des entreprises émettrices devrait rester solide.

Frédéric Rollin 19 avril

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques