Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Retour de l’inflation : quel placement privilégier pour son épargne ?

La reprise économique a entraîné une forte hausse de l’inflation, avec une augmentation des prix à la consommation de 2,1 % sur un an en septembre en France, selon les données publiées jeudi 30 septembre par l’Insee.

Dans ce contexte, de nombreux Français s’interrogent sur le moyen de sécuriser leur épargne de précaution sans perdre en pouvoir d’achat. Une inquiétude renforcée par le fait que beaucoup d’entre eux ont accumulé une épargne supplémentaire durant la crise sanitaire (estimée à quelque 157 milliards d’euros par la Banque de France).

Pour Albert d’Anthoüard, associé et directeur de la clientèle privée de Nalo : “Une grande majorité de français reste attachée aux placements garantis. D’abord le livret A, qui offre pourtant une rémunération très faible à 0,5 %, et qui ne sera pas revalorisé prochainement d’après les dernières déclarations du ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Mais aussi l’assurance-vie en fonds euros, malgré un taux de rémunération en pleine érosion qui pourrait atteindre 1% en moyenne en 2021, voire baisser au niveau du Livret A selon certains experts.

Or conserver sur ces supports des sommes importantes à utiliser en cas de coup dur, c’est perdre de l’argent au regard de l’inflation actuelle.

Il existe en réalité des alternatives peu risquées au Livret A et au “tout fonds euros”, parfaitement adaptées à une épargne de précaution. On peut tout à fait se constituer au sein d’une assurance-vie un portefeuille plus dynamique, mixant fonds euros et autres supports obligataires à faible volatilité, afin de faire travailler cette épargne avec un niveau de sécurité élevé, tout en préservant sa disponibilité.

C’est le principe du portefeuille “épargne de précaution” de Nalo. Il s’agit d’un portefeuille investi sur un panier diversifié d’obligations à faible volatilité, qui vise un rendement supérieur à l’inflation et aux livrets d’épargne. Ce portefeuille a délivré une performance annualisée de 2,8 % sur 5 ans (nette de frais, avant fiscalité).”

Next Finance 7 octobre

Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques