Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

WE DO GOOD, pionnier du RBF en France, passe la barre des 10 millions d’euros de levées

Enfin une bonne nouvelle au cœur d’un système de financement en berne ! La plateforme certifiée B Corp WE DO GOOD dresse un bilan optimiste du haut de ses 9 ans d’expérience...

Enfin une bonne nouvelle au cœur d’un système de financement en berne ! La plateforme certifiée B Corp WE DO GOOD dresse un bilan optimiste du haut de ses 9 ans d’expérience. Pionnière du modèle de Revenue Based Financing (RBF) en France, elle annonce avoir levé 10 millions d’euros avec plus de 200 entreprises. Un espoir pour le financement d’une économie réelle et locale subissant de plein fouet la crise, et une réponse aux besoins de projets souvent délaissés par les systèmes de financement classiques.

LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT FLEXIBLES TIRENT LEUR ÉPINGLE DU JEU

Dans des conjonctures économiques difficiles, les solutions de financement flexibles, rapides et équitables proposées par WE DO GOOD prennent une autre dimension. Fondée en 2013, la plateforme permet d’obtenir un financement non-dilutif auprès d’une communauté d’investisseurs et d’investisseuses, en leur proposant des royalties : parmi les 200 projets financés, 47 % sont B2B, 40% sont B2C. Ces entreprises porteuses de projet ont un chiffre d’affaires, au moment de la levée, de 0€ (pré-amorçage) à plusieurs millions d’euros (croissance). La plateforme permet de lever de 10 000 € à 500 000 € à son rythme :

  • De manière publique, en 3 à 4 mois en bénéficiant d’un maximum de visibilité, d’un support technique et juridique et de conseils en communication. Le montant moyen levé en levée de fonds publique par projet est de 57 000 €.
  • De manière privée, rapidement (1 à 2 mois) et de manière confidentielle avec un kit clé en main et un support technique et juridique.

Les solutions de RBF (revenue based financing) sur laquelle est basée l’offre de WE DO GOOD permettent aux entrepreneurs de mobiliser des investisseurs sans diluer leur capital, et de verser des montants proportionnels à leur chiffre d’affaires -à la différence des échéances fixes d’un prêt. Une aubaine face à la prudence redoublée des banques et la hausse des taux.

UN MODE DE FINANCEMENT INCLUSIF POUR L’ÉCONOMIE RÉELLE

WE DO GOOD accompagne le développement d’une économie plus inclusive et de proximité, proposant d’investir à la fois pour développer des projets qui soutiennent la transition écologique, mais aussi l’économie de la fonctionnalité (système privilégiant l’usage plutôt que la vente d’un produit) : “Les solutions de financement développées par WE DO GOOD sont spécialement pensées pour les projets de transition, souvent laissés de côté par les systèmes de financement classiques.

On veut permettre à chacun d’investir à 100 mètres de chez soi. Dans des panneaux solaires de particuliers, une flotte de vélos électriques louées à des entreprises...” précise Jean-David Bar, l’un des cofondateurs de WE DO GOOD.

Avec un taux de réussite de 91%, ses offres de RBF s’imposent comme la manière la plus simple et fédératrice de lever des fonds pour des projets à forte dimension sociale, environnementale et solidaire : tous les trois mois, chaque investisseur touche un pourcentage du chiffre d’affaires du projet financé. Plus le projet monte en puissance et engrange des résultats, plus l’investisseur est gagnant. Le porteur de projet fédère ainsi une communauté de soutien car les investisseurs sont directement intéressés à la réussite du projet.

Ce mode de financement se révèle également plus inclusif que les traditionnels chemins du financement : 35% des entreprises financées étaient portées par des femmes en 2022, pour une moyenne de 22% sur 9 ans : d’après une étude réalisée fin 2021 par Pierre-Nicolas Schwab (Into The Minds), les levées de fonds européennes n’ont concerné qu’à peine 8,1% des femmes entrepreneuses.

Next Finance 21 novembre

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques