Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

L’investissement privé, le nouvel allié de l’économie circulaire

Le respect de l’environnement est devenu, depuis la signature des accords de Paris en décembre 2015, un sujet majeur pour nombre d’acteurs aussi bien privés que publics. Si les résultats sont encore loin d’être tangibles à tous les niveaux et surtout homogènes d’un pays à l’autre, la prise de conscience est là...

Nous sommes convaincus que pour être durable, la croissance économique doit devenir bas carbone, respectueuse de l’environnement et inclusive. Les activités de gestion indicielle, sensibles aux enjeux liés à la transition énergétique et au respect de l’environnement, développent sans cesse de nouvelles solutions d’investissement ; c’est pour répondre aux attentes des investisseurs professionnels et particuliers que BNP Paribas Asset Management enrichit régulièrement sa gamme d’ETF [1] en sélectionnant rigoureusement des indices thématiques construits selon des critères ESG [2]. Loin des modes, nous nous intéressons ici à une thématique encore trop méconnue, celle de l’économie circulaire.

Le respect de l’environnement est devenu, depuis la signature des accords de Paris en décembre 2015, un sujet majeur pour nombre d’acteurs aussi bien privés que publics. Si les résultats sont encore loin d’être tangibles à tous les niveaux et surtout homogènes d’un pays à l’autre, la prise de conscience est là : si rien n’est fait pour préserver la planète et ses ressources naturelles, réduire les pollutions de l’air et de l’eau, les risques de catastrophe s’avèrent inéluctables. D’où la volonté, de plus en plus entendue, de remettre en question le modèle de l’économie linéaire actuel : extraire, fabriquer, consommer, jeter, pour le remplacer par un autre, plus vertueux, moins consommateur de ressources et moins polluant : l’économie circulaire.

Ce concept repose sur la volonté de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation, les gaspillages de ressources et la production des déchets. Et ce, dans un contexte de très forte croissance démographique et de concentration des populations en zones urbaines, propices à la production de déchets en tous genres. En France, l’idée d’une économie circulaire a été officiellement consacrée dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015. Elle revêt, depuis lors, un objectif national.

Dans ce contexte, de nombreuses entreprises, toutes tailles confondues, ont pris à bras-le-corps ce sujet. Avec pour objectif, d’être plus respectueuses de leur environnement en utilisant moins de ressources, en donnant une seconde vie à leurs produits, en développant des pratiques de partage (co-voiturage, partage de données, leasing).

Le domaine de l’investissement, véritable relais des politiques et des collectivités locales pour mettre en œuvre cette thématique, a lui aussi décidé de se préoccuper de ces problèmes. Créant ainsi un cercle vertueux entre les entreprises soucieuses de prendre ce nouveau virage environnemental et sociétal ; les investisseurs, à même d’apporter de l’oxygène aux acteurs les plus actifs dans ce domaine ; les clients finaux enfin, de plus en plus soucieux d’investir dans des projets éco-responsables.

C’est d’ailleurs en vue de promouvoir les sociétés les plus vertueuses et de répondre à une demande soutenue de ses clients que BNP Paribas Asset Management a eu l’idée de lancer en mars 2019, un produit innovant : le premier ETF [3] basé sur un indice d’économie circulaire. Poursuivant ainsi sur sa lancée, plus de 10 ans après avoir créé le premier ETF reposant sur un indice bas carbone sélectionnant des entreprises engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Cet ETF destiné à développer les solutions d’investissement autour de la thématique de l’économie circulaire, regroupe 50 sociétés, tous secteurs confondus, et ne retient que de grandes entreprises cotées et largement impliquées dans cette économie vertueuse. L’indice retenu pour l’ETF a choisi de ne privilégier que les meilleurs acteurs de leur catégorie (best in class), tous capables de dégager des résultats en régulière progression sur une longue période.

Avec nous, devenez l’investisseur durable d’un monde qui change.

Isabelle Bourcier 4 novembre

P.-S.

Aucune garantie n’est donnée quant à la validité de certains filtres à tout moment, notamment en ce qui concerne le maintien de l’empreinte carbone entre deux rebalancements. Plus amples informations concernant l’indice, sa composition, son calcul, sa méthodologie et les règles de suivi et de rebalancement périodiques sont disponibles sur www.ecpigroup.com.

Les investissements réalisés dans le fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’il génère peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds. Avant de souscrire, vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site www.easy.bnpparibas.fr

Notes

[1] ETF : Exchange Traded Fund ou fonds indiciel coté en bourse

[2] ESG : Environnement, social, Gouvernance

[3] Exchange Traded Fund : fonds indiciel coté

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques