Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Le FMI relève ses prévisions de croissance mais les incertitudes persistent

Les campagnes de vaccinations s’accélèrent aux Etats-Unis et la perspective d’un rebond économique important se précise semaine après semaine. Le Fond Monétaire International a ainsi relevé ses prévisions de croissance, faisant ressortir une anticipation de croissance de l’économie américaine au plus haut depuis les années 80.

La politique monétaire extrêmement accommodante, alliée à une politique monétaire expansionniste, permettent d’entrevoir un rebond très fort de l’économie américaine mais ces politiques représentent également des risques pour l’avenir.

Par ailleurs le FMI précisait que de nombreuses incertitudes persistent, notamment celles liées aux campagnes de vaccins et aux nouveaux variants de la covid.

Ces politiques accommodantes font toujours pression sur les taux obligataires américains et conduisent les investisseurs à se préoccuper un peu plus des craintes inflationnistes moyen et long terme.

Or pour l’heure, que ce soit au travers de Jerome Powell à la Fed ou de Janet Yellen au Trésor, les deux institutions continuent de ne pas voir de risques importants concernant la hausse généralisée des prix.

Les minutes de la Fed ce soir nous donnera un peu plus d’informations concernant les perspectives d’inflation et nous surveillerons avec attention toutes divergences importantes au sein des membres du FOMC. Le prochain FOMC, suivi de la conférence de Jerome Powell, est attendu le 28 avril prochain.

Les marchés seront également très attentifs à l’intervention du président de la Réserve Fédérale demain sur le sujet de l’économie globale. En effet, les investisseurs suivront avec attention ce discours, car les remarques de J. Powell pourraient avoir un impact sur les taux obligataires américains et concernant les anticipations de la politique monétaire à venir.

En Europe, les PMI services et composites étaient sous surveillance ce matin. Après la confirmation de la poursuite du rebond de l’activité manufacturière la semaine dernière, les investisseurs ont découvert une activité de services en amélioration mais toujours sous pression et sous le seuil de contraction dans certains pays d’Europe.

En Allemagne en revanche, le PMI services est repassé pour la première fois au-dessus du seuil des 50 depuis octobre 2020, ce qui montre une activité à nouveau en expansion.

Enfin, nous suivrons les discussions entre l’Iran et les Etats-Unis concernant les accords de Vienne qui avaient été annulés par le précédent Président des Etats-Unis. Cela pourrait avoir un impact négatif sur le pétrole si l’Iran était autorisé à exporter son pétrole à nouveau.

Vincent Boy 8 avril

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques