Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les conditions d’emprunt restent favorables

Après avoir connu de nouveaux planchers historiques, les taux immobiliers continuent de baisser, alors que le taux de l’OAT est positif. Le mois d’octobre est aussi la dernière ligne droite pour espérer obtenir un PTZ aux conditions de 2021.

Selon les premières grilles des banques, les taux connaissent une légère baisse par rapport au mois précédent. Notre estimation des taux moyens en ce mois d’octobre est de 0,83 % sur 15 ans, 0,99 % sur 20 ans et 1,15 % sur 25 ans. Les meilleurs profils peuvent emprunter à 0,70 % sur 15 ans, 0,87 % sur 20 ans et 1 % sur 25 ans.

"Les banques ont continué de baisser leurs taux tout au long du mois de septembre, ce qui a par ailleurs favorisé la production de crédit à la rentrée. Elles n’avaient donc aucune raison de les remonter ce mois-ci. D’autant plus qu’il leur reste de la marge de manœuvre pour financer des dossiers avant la fin d’année", déclare Pierre Chapon, président de Pretto.

Cette légère baisse des taux reste décorrélée de l’OAT 10 ans, qui évolue en territoire positif à +0,131% le 05/10. Bien que l’inflation dans la zone euro soit à 3%, la BCE a affirmé continuer son plan de rachat d’actifs jusqu’au T2 2022.

"S’il y a une remontée des taux, elle se fera de façon progressive pour ne pas alerter les marchés financiers. Les taux immobiliers ne devraient pas connaître de hausse brutale ; les banques peuvent encore compter sur l’importante épargne des Français", indique Pierre Chapon, président de Pretto.

Le taux d’usure, possible frein au financement

Ce contexte de taux bas continue d’assurer des conditions d’emprunt favorables aux potentiels acheteurs. Le mois d’octobre devrait donc participer au record de la production de crédits immobiliers déjà observé cette année. A ce titre, les derniers chiffres de la Banque de France sur la production de crédit en août attestent d’un niveau "grandement supérieur à la moyenne mensuelle sur les cinq années précédentes" (23,7 milliards d’euros).

C’est aussi, en banque, le dernier mois pour obtenir un prêt à taux zéro (PTZ) aux conditions de 2021, c’est-à-dire, calculé sur les revenus N-2 (2019). Dans le cas contraire, il faudra attendre le 1er janvier 2022 pour obtenir un PTZ aux nouvelles conditions (basé sur les revenus de l’année écoulée).

Possible frein au dynamisme ambiant cependant : le taux d’usure, qui connaît une baisse importante depuis le début de l’année 2021 - baisse de 18 points de base pour les prêts entre 10 et 20 ans, et de 0,26% pour les prêts de 20 ans et plus. Il est donc aujourd’hui de 2,39% pour les prêts à taux fixe entre 10 et 20 ans, et de 2,41% au-delà de 20 ans.

« Cette baisse du taux d’usure suit logiquement l’évolution des taux du trimestre dernier. Elle risque de freiner les ménages les plus fragiles dans leur projet d’achat immobilier. »indique Pierre Chapon, président de Pretto.

Next Finance 5 octobre

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques