Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Malgré des conditions moins favorables, les taux d’intérêt restent stables

Début octobre, les taux de crédit immobilier sont encore relativement stables, et ce, malgré la récente remontée des OAT (obligations assimilables du Trésor) en territoire positif. Les conditions pour emprunter sont donc encore extrêmement favorables pour les emprunteurs.

Ainsi, ceux qui bénéficient d’un excellent dossier peuvent toujours décrocher des taux inférieurs à 1 % même sur une longue durée (lire tableau ci-contre).

Les primo-accédants qui sont éligibles au PTZ (Prêt à taux zéro) doivent l’activer dès à présent car certains établissements bancaires clôturent à la fin du mois d’octobre leur dossier d’attribution à ce dernier. Ce prêt gratuit, accessible sous conditions de ressources, permet de financer jusqu’à 40 % d’un projet immobilier en fonction du bien (neuf ou ancien avec travaux) et selon la zone où il se trouve. Cette aide n’est pas négligeable puisqu’elle permet notamment de bénéficier d’une période de différé de remboursement comprise entre 5 et 15 ans durant laquelle l’emprunteur ne paye aucune mensualité sur ce prêt.

Enfin, les taux d’usure ont également été revus à la baisse pour le dernier trimestre 2021. Ces derniers correspondent aux taux maximum, tous frais compris, que les banques sont autorisées à appliquer lorsqu’elles accordent un prêt. Depuis le 1er octobre, ce taux est passé à 2,41 % (contre 2,48% au troisième trimestre 2021) pour les prêts de plus de 20 ans. Cette baisse risque de pénaliser encore un peu plus les emprunteurs modestes et ceux à qui l’on applique un taux d’assurance important, comme les seniors et les personnes ayant déclaré un problème de santé.

Ludovic Huzieux 11 octobre

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques