Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Petit précis de Gouvernance

A l’heure où les campagnes des fonds activistes gagnent en popularité et en puissance, il est légitime de s’interroger sur les objectifs de ces actionnaires d’un genre nouveau. Montrés du doigt pour leur recherche de performance financière à court terme, certains semblent à présent avoir des motivations plus altruistes...

A l’heure où les campagnes des fonds activistes gagnent en popularité et en puissance, il est légitime de s’interroger sur les objectifs de ces actionnaires d’un genre nouveau. Montrés du doigt pour leur recherche de performance financière à court terme, certains semblent à présent avoir des motivations plus altruistes. Il y a cependant bien un point commun entre ces activistes d’hier et d’aujourd’hui : la conviction qu’une gouvernance de qualité a le pouvoir de changer la destinée d’une entreprise !

Cette conviction, nous la partageons à La Financière de l’Echiquier depuis toujours. Le dialogue que nous entretenons avec les entreprises, y compris avec celles de plusieurs dizaines de milliards de capitalisation boursière, prouve que les investisseurs peuvent apporter leur pierre à l’édifice : en exerçant nos droits de vote en assemblée générale, nous apportons notre contribution à l’amélioration de la gouvernance des entreprises.

Une philosophie d’investissement

Rechercher la performance en investissant dans des entreprises où la bonne gouvernance et l’excellence managériale impulsent des initiatives sociales et environnementales, créatrices de valeur pour l’ensemble des parties prenantes, voilà notre credo !

Pour s’assurer de trouver cet équilibre, la mission des investisseurs responsables est de s’assurer que la gouvernance, qui sous-tend le projet d’entreprise responsable, soit suffisamment saine et robuste. Une équipe dirigeante de qualité, épaulée par un Conseil indépendant et qualifié, fait partie des éléments nécessaires à cette alchimie.

La gouvernance au cœur de tout projet d’entreprise responsable

Dans un contexte d’urgence climatique, où l’opinion ne tolère plus le greenwashing, comment s’assurer de la sincérité de la démarche RSE d’une entreprise ? La réponse se niche bien souvent dans un faisceau d’indices, de la présence d’indicateurs extra-financiers dans les schémas de rémunération des dirigeants à la présence d’experts au sein du Conseil et des instances de direction, en passant par l’intégration de risques extra-financiers dans la gestion des risques de l’entreprise. Une analyse pointue de la gouvernance permet d’interpréter ces signaux, de s’assurer de la sincérité et de la qualité des politiques environnementales et sociales qui en découleront.

Trouver l’équilibre

Ces dernières semaines, l’actualité a placé sur le devant de la scène la compatibilité entre la réussite économique d’une entreprise et la bonne conduite de sa mission sociale et/ou environnementale. Pour La Financière de l’Echiquier (LFDE), la qualité des résultats financiers est clef pour favoriser le déploiement, dans la durée, d’un projet d’entreprise responsable. Aussi ambitieux soit-il, un tel projet ne doit pas pour autant occulter l’impératif économique, essentiel au bon fonctionnement de l’entreprise. Trouver ce juste équilibre est un enjeu stratégique devant mobiliser les dirigeants et le Conseil. Elément central de la gouvernance, l’existence de contre-pouvoirs efficaces permettra assurément d’atteindre cet équilibre, créant ainsi de la valeur pour l’ensemble des parties prenantes.

Depuis 30 ans, l’analyse de la gouvernance est ancrée au cœur de la démarche d’investissement responsable de LFDE, raison pour laquelle cette recherche reste pour LFDE entièrement internalisée.

Les récentes conclusions de l’étude ISR & Performance by LFDE confortent notre conviction : en 2020, c’est à nouveau le portefeuille composé des entreprises dotées des plus mauvaises gouvernances qui a signé la pire performance boursière [1]. De quoi nous inciter à approfondir toujours plus l’approfondir cette belle matière qu’est la Gouvernance !

Coline Pavot 15 mars

Notes

[1] Etude ISR et Performance by LFDE au 31/12/2020.
La performance boursière de ce portefeuille est comparée à celles d’autres portefeuilles fictifs, composés des entreprises ayant les meilleures et les pires notes sur chacun des piliers ESG.

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques