Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Un peu moins de croissance, un peu plus d’inflation

L’économie mondiale atteint son pic et devrait ralentir au cours du deuxième semestre. Nous réduisons notre allocation sur la consommation discrétionnaire, secteur cyclique par excellence. Nous renforçons en revanche les secteurs défensifs, comme la santé et les services aux collectivités. Nous restons surpondérés sur le secteur bancaire.

L’économie mondiale atteint son pic et devrait ralentir au cours du deuxième semestre. Nous réduisons notre allocation sur la consommation discrétionnaire, secteur cyclique par excellence. Nous renforçons en revanche les secteurs défensifs, comme la santé et les services aux collectivités. Nous restons surpondérés sur le secteur bancaire.

Nous réduisons notre surpondération sur le Japon à neutre. L’économie japonaise peine à repartir, en raison notamment des retards dans la campagne de vaccination. De plus, le ralentissement futur de l’économie mondiale pèsera sur les exportations du pays.

Nous adoptons une position de surpondération sur les actions britanniques. Ce marché est de loin le moins cher des marchés développés et comporte une allocation importante sur les secteurs défensifs et sur les banques.

Frédéric Rollin 17 juin

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques