Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Valeurs technologiques : perspectives postpandémiques

Après quasiment une décennie de surperformance annuelle des actions technologiques, la faible progression des bénéfices, le contexte de taux bas et les confinements successifs ont récemment changé la donne. La hausse des taux d’intérêt a réduit la valeur nette actuelle des flux de trésorerie futurs et a entraîné une forte rotation au détriment des valeurs de croissance.

Parmi les valeurs technologiques, ce sont les entreprises à forte croissance, les plus chères et les moins rentables qui ont le plus souffert, avec plus de 50 grandes capitalisations (qui dépassent 3 milliards de dollars) en baisse de plus de 60 % par rapport aux plus hauts sur 52 semaines [1] (4 mai 2022). Comme les horizons temporels se raccourcissent pendant les périodes de stress et de volatilité, le marché n’a pas été indulgent envers les entreprises dont la croissance du chiffre d’affaires a décéléré ou celles qui n’ont pas atteint les estimations prévues.

Les entreprises technologiques axées retail sont confrontées à des vents contraires en raison de la réouverture des économies, qui ont conduit à une réorientation des dépenses en ligne vers les voyages, les restaurants, les divertissements et les achats en magasin. En effet, la proportion des achats en ligne par rapport au total des ventes au détail est retombée au niveau de la croissance tendancielle, la pandémie s’étant révélée être davantage un sursaut temporaire qu’une accélération structurelle. Si l’on ajoute à cela le niveau d’inflation record des prix à la consommation depuis une génération et la fin des mesures de relance, il est clair que les budgets de dépenses discrétionnaires sont sévèrement limités pour de nombreux ménages (en particulier ceux qui se situent au bas de l’échelle des revenus).

Par ailleurs, alors que les valeurs axées retail pâtissent des changements de comportement des consommateurs, celles orientées business résistent bien, malgré les perturbations de leurs chaînes d’approvisionnement, la hausse du coût des intrants et la pénurie de travailleurs qualifiés. Elles réagissent en intensifiant leurs efforts de transformation digitale et en se tournant vers le cloud, créant ainsi un contexte positif pour les logiciels, les services informatiques et la cybersécurité.

Dirk-Jan Dirksen, analyste technique senior chez NN Investment Partners, déclare : "Maintenant que les niveaux de valorisation ont été revus et que la prime du secteur par rapport au marché est de nouveau conforme à son niveau de long terme, certaines opportunités pourraient se présenter pour les investisseurs patients. Les entreprises rentables bénéficiant d’une bonne visibilité sur leurs revenus et de bilans sains, exposées à des tendances de croissance séculaires moins impactées par les événements macro et géopolitiques, sont susceptibles de mieux performer à mesure que le marché se stabilise."

Dirk-Jan Dirksen 12 mai

Notes

[1] Source : Bloomberg, MSCI World/IT et MSCI World/Consumer Discretionary.

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques