Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Avril 2021 : la dynamique de marché s’essouffle mais les flux tiennent bon

Malgré la solide collecte enregistrée par les fonds et ETF actions en avril, les craintes liées à la reprise de l’inflation et à la hausse des rendements obligataires souverains ont continué à peser sur la dynamique de marché.

Obligations : En avril 2021, les fonds et ETF obligataires ont rassemblé un total de 30,3 milliards d’euros de nouveaux actifs nets, dont 25,3 milliards d’euros pour les fonds de type ouvert et 5,0 milliards d’euros pour les ETF.

Actions : Les fonds ouverts et ETF actions ont bénéficié de 38,8 milliards d’euros de nouveaux actifs nets, dont 28,8 milliards pour les fonds et 10 milliards pour les ETF.

Flux à destination des ETF : Les ETF ont collecté 15,8 milliards d’euros au cours du mois, un niveau proche des recents records. Les ETF actions et obligataires ont récolté 10 et 5 milliards d’euros respectivement.

Les ETF ESG ont poursuivi sur leur belle lancée, en rassemblant 5,6 milliards d’euros. Depuis le début de l’année, les capitaux recueillis se montent à 34,1 milliards d’euros, soit plus de la moitié de la collecte totale des ETF (66 milliards d’euros).

Les ETF Smart Beta ont attiré 1,5 milliard d’euros. Les investisseurs continuent de privilégier largement le style Value.

Focus du mois : l’investissement thématique

Les fonds et ETF thématiques constituent un segment extrêmement diversifié et hétérogène, qui vise à répondre à des tendances séculaires, notamment les suivantes :

Glissement du pouvoir économique mondial : La domination économique du monde occidental s’estompe tandis que la Chine et d’autres économies dites « en développement » réorientent leur production vers un modèle davantage axé sur la consommation ; les pays en développement exportent par ailleurs de plus en plus de capitaux et d’innovations.

Changements démographiques et sociaux : Les évolutions démographiques diffèrent d’un pays à l’autre et certaines populations vieillissent rapidement voire déclinent. Ces tendances peuvent entraîner un manque de main-d’œuvre et accroître la pression sur les systèmes de santé. Certaines économies sont encore jeunes et en pleine croissance, et leurs marchés du travail et de la consommation sont donc plus importants.

Urbanisation rapide : Dans les années 1950, 30% de la population mondiale vivait dans des villes. De 55% aujourd’hui, cette proportion devrait atteindre 68% d’ici 2050. Une telle expansion nécessite des investissements massifs dans les infrastructures intelligentes ; le nombre de mégapoles (villes de plus de 10 millions d’habitants) devrait passer de 33 en 2018 à 43 en 2030.

Avancées technologiques : Intelligence Artificielle (IA), automatisation, capteurs et autres innovations issues de la Recherche & Développement dopent la productivité ; de nouvelles industries sont créées, tandis que les anciennes sont remodelées ; les technologies mobiles, l’informatique dématérialisée, l’analyse des données, l’internet et l’apprentissage automatique continueront à transformer notre monde.

Changement climatique et pénurie de ressources : Les méthodes classiques d’agriculture et de pêche pâtissent du réchauffement planétaire, des conditions météorologiques extrêmes et de la montée du niveau de la mer ; la rareté des ressources est un problème crucial, en particulier au niveau de l’eau potable et de l’énergie ; nous avons aujourd’hui plus que jamais besoin de solutions durables.

Ces « mégatrends » ne constituent pas directement des thèmes d’investissement, car ces concepts ne sont ni directs ni linéaires. Plusieurs thèmes d’investissement peuvent cela dit être identifiés, et notamment les Nouvelles énergies, l’Eau, la Robotique et l’IA, l’Économie numérique, la Mobilité du futur (Future Mobility), les Technologies de rupture (Disruptive Technology) et les Millennials.

Certains de ces thèmes peuvent se chevaucher au sein d’une exposition et un large éventail de solutions peut être proposé pour les aborder. Chaque solution d’investissement proposée sur le marché doit selon nous répondre à trois considérations essentielles : Conviction (forte exposition au thème), Diversification (pour atténuer le risque lié aux valeurs individuelles) et Liquidité (certaines valeurs liées à ces thèmes sont des actions de petites capitalisations).

Les produits thématiques proposés sont bien entendu très variés. Mais la tendance est claire : les investisseurs veulent profiter de la croissance à long terme attendue sur ces mégatendances.

Vincent Denoiseux 19 mai

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques