Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Chine : priorité à la croissance économique désormais ?

Les investisseurs ont été extrêmement négatifs après le 20e Congrès du Parti communiste chinois le 16 octobre dernier. L’indice Hang Seng, qui représente les actions chinoises offshore cotées à Hong Kong, avait alors fortement baissé, et son PER à 12 mois était descendu à près de 6 après le Congrès...

Les investisseurs ont été extrêmement négatifs après le 20e Congrès du Parti communiste chinois le 16 octobre dernier. L’indice Hang Seng, qui représente les actions chinoises offshore cotées à Hong Kong, avait alors fortement baissé, et son PER [1] à 12 mois était descendu à près de 6 après le Congrès. Malgré ce pessimisme, nous avions mentionné dans une note précédente que, quelle que soit l’équipe dirigeante en place, la Chine allait devoir remettre son économie « sur les rails », la principale échéance politique étant passée…

Deux annonces importantes ont été faites ce weekend en Chine : l’une sur l’assouplissement de la politique « zéro Covid » et l’autre sur le soutien du secteur immobilier en Chine. Elles viennent confirmer nos anticipations.

L’ASSOUPLISSEMENT DE LA POLITIQUE « ZÉRO COVID » EN CHINE (20 mesures).

Le 10 novembre, le Comité permanent du Politburo du Parti communiste chinois s’est réuni au sujet de la situation du Covid en Chine. Malgré le maintien de la politique « zéro Covid dynamique », cette réunion a mis l’accent sur l’optimisation des mesures de contrôle du Covid dans l’objectif de réduire l’impact négatif sur l’économie. De plus, c’était la première fois que le Comité permanent du Politburo mentionnait l’amélioration de l’efficacité des vaccins et l’augmentation de la vaccination de la population vulnérable. Le lendemain (11 novembre), le gouvernement chinois a dévoilé les détails des 20 mesures visant à mettre en œuvre la politique « zéro Covid » de manière plus « scientifique et ciblée ».

JPEG - 191.9 ko
Source : Syncicap Asset Management, 14/11/2022.

LE SOUTIEN AU SECTEUR IMMOBILIER EN CHINE (16 mesures).

Dans le dernier avis publié conjointement par la PBOC (la Banque Centrale chinoise) et la CIBRC (le régulateur bancaire en Chine) en date du 11 novembre, les régulateurs ont annoncé 16 mesures pour demander aux institutions financières chinoises de fournir plus de liquidités aux sociétés immobilières.

JPEG - 239.4 ko
Source : Syncicap Asset Management, 14/11/2022.

Synthèse

Il est encore tôt pour analyser l’impact réel de ces nouvelles mesures sur l’économie chinoise. Néanmoins, les marchés chinois, récemment en difficulté, sont rassurés. Nous constatons à nouveau que les flux de capitaux reviennent sur les marchés chinois après ces annonces. Certains secteurs liés aux thèmes de la réouverture et exposés à l’immobilier sont bien orientés en bourse.

Certains investisseurs commencent à anticiper une fin de la politique « zéro Covid » vers mars prochain, quand le nouveau gouvernement chinois sera en place. D’autres mesures de soutien à l’économie chinoise pourraient potentiellement être annoncées dans les mois qui suivent. Malgré la récente hausse des actions chinoises, la valorisation reste attractive. L’indice des actions chinoises MSCI China All Shares, a nettement sous-performé celui des actions américaines, représenté par l’indice S&P 500, d’environ 75 % depuis les 5 dernières années ! L’avenir nous dira si ce retard pourra être comblé si la Chine commence à adopter des politiques économiques favorables à la croissance.

Jean-Marie MERCADAL , Xinghang Li 15 novembre

Notes

[1] Price Earning Ratio. Indicateur d’analyse boursière : ratio de cours divisé par le bénéfice.

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques