Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

L’attractivité des actions européennes au regard des 4 piliers d’analyse de la méthode « Digital Top Down » de Chahine Capital

Ce dernier accélère en mars pour atteindre un plus haut depuis 3 ans. La reprise économique sera puissante, le consensus des économistes table sur 4,2% de croissance du PIB en 2021 et en 2022. C’est un environnement évidemment porteur pour les actions à moyen terme même si la hausse récente a été rapide.

#1 - Momentum économique de croissance en Europe

Ce dernier accélère en mars pour atteindre un plus haut depuis 3 ans. La reprise économique sera puissante, le consensus des économistes table sur 4,2% de croissance du PIB en 2021 et en 2022. C’est un environnement évidemment porteur pour les actions à moyen terme même si la hausse récente a été rapide.

#2 – Dynamique monétaire

La politique monétaire mise en œuvre par la BCE est très accommodante ; le regain récent de l’inflation fait baisser les taux réels et favorise la bonne diffusion d’une politique monétaire qui sera maintenue pendant de nombreux mois.

#3 – Valorisations

Dans un contexte où les taux sont très bas voire négatifs la notion de valorisation devient centrale. La prime de risque du marché actions européen reste attractive car supérieure à la moyenne observée depuis 20 ans. Un retour vers cette moyenne historique pourrait provoquer une revalorisation du marché actions Europe comprise entre 10% et 15%. Par ailleurs la croissance des bénéfices des entreprises européennes en 2021 devrait être de l’ordre de 40% et le Momentum de révision des bénéfices par le consensus des analystes est orienté à la hausse depuis le début de l’automne dernier.

#4 – Dynamique de marché

La dynamique est haussière dans la mesure où tous les indices internationaux actions sont au-dessus de leur moyenne mobile 200 jours. Il ne serait toutefois pas étonnant que les indices européens, qui viennent de rejoindre leur plus haut d’avant crise, prennent le temps d’une saine respiration avant de viser les prochains paliers techniques environ 15% plus hauts.

Conclusion

L’environnement est globalement favorable aux actions européennes. Elles restent stratégiquement incontournables dans une allocation d’actif. Le Momentum économique accélère, la banque centrale inonde le système financier de liquidités, la faiblesse des taux justifie une revalorisation profonde, enfin la dynamique de marché reste haussière même si le test à court terme d’une importante résistance sur les indices pourrait provoquer une saine respiration de ces derniers.

Stéphane Levy 19 avril

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques