Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les 100 premières entreprises mondiales atteignent de nouveaux sommets en Bourse malgré les pressions macroéconomiques actuelles

D’après le dernier classement du cabinet de conseil et d’audit PwC « Global Top 100 Companies by market capitalisation », la capitalisation boursière totale des 100 plus grandes entreprises au monde continue à battre des records en dépit de la la volatilité de l’économie mondiale.

● La capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales a augmenté de 11 % au cours de l’année achevée en mars 2022, pour atteindre le chiffre record de 35 200 milliards de dollars

● Le secteur de la technologie représente 34 % du Global Top 100, avec une capitalisation boursière combinée de 12 000 milliards de dollars

● Avec 63 sociétés représentées et une capitalisation boursière représentant 70 % de la valeur totale, les États-Unis continuent d’occuper la première place du Global Top 100

● La France, désormais au 5eme rang, gagne deux places avec l’intégration au classement d’Hermès, aux côtés de LVMH et L’Oréal

D’après le dernier classement du cabinet de conseil et d’audit PwC « Global Top 100 Companies by market capitalisation », la capitalisation boursière totale des 100 plus grandes entreprises au monde continue à battre des records en dépit de la la volatilité de l’économie mondiale.

Bien que le taux de croissance de la capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales ait ralenti par rapport à l’année précédente, leur capitalisation boursière totale a augmenté de 11 % pour atteindre 35 200 milliards de dollars, contre 31 800 milliards en mars 2021.

Au niveau sectoriel, celui de la technologie accroît encore son importance avec 20 entreprises qui représentent désormais 34 % de la capitalisation totale des entreprises de ce classement mondial, soit une capitalisation boursière combinée de 12 000 milliards de dollars. La valeur des entreprises du secteur de la santé représentées dans le Global Top 100 connaît une croissance soutenue depuis 2018 – +84 % (1 900 milliards de dollars), pour une moyenne de 16 entreprises, entre 2018 et 2022. Si la capitalisation boursière des entreprises énergétiques et de services financiers dans le classement n’a pas progressé aussi rapidement que leurs indices sectoriels en 2022, elle a toutefois augmenté de respectivement 30 % et 7 %. La part des entreprises de services financiers dans le Global Top 100 a diminué de manière régulière au cours des cinq dernières années, passant de 22 % en 2018 à 11 % en 2022.

Philippe Kubisa, Associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC France et Maghreb déclare : « Le Top 100 continue de mettre en lumière les tendances durables de l’économie mondiale et le rôle essentiel que jouent les marchés de capitaux en soutenant la croissance à long terme. Certes, l’économie est actuellement volatile, mais il est clair que sur le plus long terme, la capitalisation boursière des entreprises du Global Top 100 continue d’augmenter fortement, celle-ci étant passée de 13 000 milliards en 2012 à 35 000 milliards de dollars en mars 2022. »

Les entreprises basées aux États-Unis représentent la majorité de la capitalisation boursière, tandis que celles des autres régions suivent toujours des tendances variées. Les États-Unis continuent de renforcer leur domination dans le classement, avec, au total, 63 entreprises et une capitalisation boursière de 70 % en mars 2022, soit une hausse de 19 % en un an.

En comparaison, la valeur des 13 entreprises représentant la Chine et ses régions dans le classement a diminué de 23 % en 2022. Cette tendance à la baisse dénote avec celle des années précédentes, où l’évolution de la capitalisation boursière était globalement alignée sur celle des États-Unis. Cela pourrait être le signe d’une divergence à venir dans la courbe de croissance des marchés de capitaux, à mesure que les marchés chinois gagnent en liquidité et en maturité.

L’Europe, avec seulement 15 entreprises représentées dans le Top 100 et un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 1 %, a également connu une croissance modérée ces dix dernières années. Toutefois, les quatre entreprises basées au Royaume-Uni figurant dans le classement ont vu leur capitalisation boursière progresser de manière remarquable : +240 milliards de dollars depuis 2021 (à périmètre constant). La présence française est quant à elle, renforcée par l’entrée d’Hermès aux côtés de LVMH et L’Oréal dans le Top 100, gagnant ainsi 2 places au classement avec une capitalisation boursière de 730 milliards de dollars.

La valeur des entreprises des autres régions représentées dans le Top 100, telles que l’Arabie saoudite, l’Inde, la Corée du Sud, l’Australie, le Canada et le Japon, a connu une formidable croissance depuis 2017. Les entreprises de ces régions ont devancé l’Europe et la Chine en 2022, totalisant une capitalisation boursière combinée de 4 000 milliards de dollars.

Next Finance 30 juin

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques