Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les PRI publient un rapport sur l’intégration des critères ESG dans l’analyse des produits titrisés

Les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI), soutenus par les Nations Unies, publient aujourd’hui un nouveau rapport (« ESG Incorporation in Securitised Products : The Challenges Ahead ») portant sur les enjeux à relever afin d’accélérer l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les produits titrisés.

Les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI), soutenus par les Nations Unies, publient aujourd’hui un nouveau rapport (« ESG Incorporation in Securitised Products : The Challenges Ahead ») portant sur les enjeux à relever afin d’accélérer l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les produits titrisés. De fait, la prise en compte des enjeux ESG dans les produits titrisés a pris du retard par rapport aux autres classes d’actifs obligataires. Cette situation s’explique en grande partie en raison de la nature complexe du marché de la titrisation. Pour autant, les investisseurs témoignent d’un intérêt croissant pour les enjeux ESG dans les produits titrisés.

Les principaux points saillants de ce nouveau rapport des PRI sont les suivants :

  • La demande des clients, la gestion des risques et la volonté d’avoir un impact environnemental et social plus positif sont les principales raisons qui incitent à une meilleure prise en compte des critères ESG dans les produits titrisés.
  • Les évolutions réglementaires influencent également le comportement des investisseurs à l’heure où les régulateurs s’attachent à améliorer la publication des informations ESG et sa standardisation sur l’ensemble des marchés financiers. Bien que la plupart des évolutions réglementaires ont lieu en Europe, les investisseurs ont également un regard très attentif aux initiatives qui se développent dans d’autres régions du monde, dont les Etats-Unis.
  • Les politiques obligataires ESG des investisseurs se développent mais elles ne sont pas adaptées aux produits titrisés. La plupart des investisseurs réfléchissent à la meilleure manière d’adapter et d’appliquer leurs pratiques d’intégration des critères ESG utilisées pour les autres produits de dettes à ces produits titrisés.
  • Le filtrage négatif des valeurs et des titres reste l’approche ESG la plus largement adoptée pour les CLO (« Collateralised Loan Obligations ») européens labellisés ESG. Toutefois, la documentation juridique qui les accompagne n’est pas harmonisée ; les processus d’évaluation des gestionnaires de CLO demeurent vagues ; et, à ce stade, il existe peu de différences de prix par rapport à des produits obligataires traditionnels.
  • Le marché de la titrisation évolue rapidement pour d’autres types de produits, avec une croissance notable des émissions vertes, sociales et durables. De nombreuses transactions font d’ailleurs référence aux principes verts, sociaux et durables de l’International Capital Market Association (ICMA) ou aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.
  • Le manque de données adéquates pour mener à bien une « due diligence » en matière ESG est le principal défi qui empêche de nombreux investisseurs à intégrer systématiquement les facteurs ESG dans leur analyse des produits titrisés.

Next Finance 18 mai

Voir en ligne : ESG Incorporation in Securitised Products : The Challenges Ahead

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques