Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les investisseurs privés se réfugient dans le capital-investissement, en quête d’une couverture contre l’inflation, de rendements nets et d’une volatilité moindre

Moonfare a connu un afflux de nouveaux investisseurs et d’investissements sans précédent pour son offre de marchés privés au cours des 12 derniers mois.

  • Les actifs sous gestion ont augmenté de 87 % par rapport à l’année précédente, le volume des investisseurs de 63 % et les investissements individuels de 70 %.
  • L’augmentation de la demande reflète la forte volonté des investisseurs de se protéger contre l’inflation, de rechercher du rendement et d’atténuer la forte volatilité des marchés boursiers en période d’incertitude économique.

Moonfare, la plateforme digitale numéro un mondial de capital-investissement, a augmenté ses actifs sous gestion de près de 90 % au cours de l’année qui s’est achevée fin septembre 2022, pour atteindre 2,18 milliards d’euros. Ce alors que les investisseurs individuels affluent vers cette classe d’actifs dans un contexte de turbulences sur les marchés publics. [1]

Le nombre d’investisseurs de Moonfare a augmenté de 63 % pour atteindre 3 272, tandis que le nombre d’utilisateurs enregistrés a plus que doublé (141 %) pour un total de 46 000. Le nombre d’investissements individuels a quant à lui augmenté de 70 % et atteint 8 462.

Afin de répondre à cette croissance exceptionnelle de la demande, Moonfare a renforcé le nombre de fonds proposés sur sa plateforme et passe ainsi de 40 à 69 (soit une hausse de 73%).

Le fondateur et CEO Steffen Pauls a déclaré que nous assistons à un véritable tournant, les investisseurs individuels se réfugiant sur les marchés privés.

"Les investisseurs privés rattrapent de plus en plus les investisseurs institutionnels professionnels et ont découvert que le capital-investissement peut être un havre de sécurité contre l’inflation et la forte volatilité des marchés boursiers. Nos données montrent qu’ils ont bel et bien compris que le Private Equity surperforme les marchés publics, en particulier en période de récession" explique-t-il.

Des études montrent l’intérêt d’incorporer des actions privées à un portefeuille équilibré. Elles prouvent notamment que les millésimes de la dernière récession ont historiquement été parmi les plus performants : le millésime de 2001 a été l’un des plus performants de ces 20 dernières années, et ceux de 2008 et 2009 se montrent meilleurs que ceux qui ont précédé la crise financière. [2], [3]

Le responsable des investissements de Moonfare, Magnus Grufman, a ajouté que la diversification et l’exploitation des tendances séculaires sur les marchés privés expliquent également l’accélération d’un phénomène de « retail-isation » du Private Equity.

"Nos données suggèrent que les investisseurs privés cherchent à diversifier leurs portefeuilles, montrant un intérêt particulier pour les classes d’actifs protégées contre l’inflation et génératrices de rendement comme l’immobilier et les infrastructures. En outre, ils souhaitent bénéficier des tendances de long terme, tels que les avancées technologiques et l’industrie de la santé, ou encore la reconstruction des chaînes de valeur à l’échelle mondiale, par exemple dans le domaine de l’énergie. Ce sont les principaux secteurs sur lesquels parient les acteurs mondiaux du capital-investissement."

La société de données d’investissement Prequin prévoit qu’à l’échelle globale, les actifs sous gestion du capital privé vont presque doubler pour atteindre les 18,3 milliards de dollars d’ici 2027. Elle anticipe de même que l’intérêt des particuliers pour les solutions alternatives alimentera cette prochaine vague de croissance, les investisseurs individuels recherchant d’autres sources de rendement dans un contexte d’incertitude économique. [4]

Le rapport de Prequin note également que le manque de produits adaptés à une approche retail des investisseurs particuliers constitue un obstacle majeur à leur entrée sur ce segment. Combler cette lacune est la raison d’être de Moonfare, mais aussi la raison de sa croissance phénoménale.

Next Finance 2 novembre

Notes

[1] https://www.ft.com/content/8875aed5...

[2] https://www.nb.com/en/global/insigh...

[3] Moonfare white paper, 2022 : ‘Now is the time to invest in PE’

[4] https://www.preqin.com/future-of-al...

Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques