Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Les thématiques ESG à l’honneur

Les investisseurs professionnels (banques, compagnies d’assurance, caisses de retraite, …) analysent traditionnellement les entreprises via des critères financiers (bilan, bénéfices, perspectives de chiffre d’affaires, ...). Ils prennent en outre de plus en plus conscience que d’autres paramètres ont de l’importance ...

Nous sommes convaincus que pour être durable, la croissance économique doit devenir bas carbone, respectueuse de l’environnement et inclusive. Les activités de gestion indicielle, sensibles aux enjeux liés à la transition énergétique et au respect de l’environnement, développent sans cesse de nouvelles solutions d’investissement ; c’est pour répondre aux attentes des investisseurs professionnels et particuliers que BNP Paribas Asset Management enrichit régulièrement sa gamme d’ETF [1] en sélectionnant rigoureusement des indices thématiques construits selon des critères ESG. Loin des modes, nous nous intéressons ici à des thématiques encore trop méconnues.

Que signifie ESG ?

Les investisseurs professionnels (banques, compagnies d’assurance, caisses de retraite, …) analysent traditionnellement les entreprises via des critères financiers (bilan, bénéfices, perspectives de chiffre d’affaires, ...). Ils prennent en outre de plus en plus conscience que d’autres paramètres ont de l’importance et ont élaboré une grille d’analyse reposant sur des critères extra financiers, environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G), réunis sous l’appellation ESG.

Ces critères sont devenus essentiels : les fonds qui collectent le plus depuis deux ans sont ceux qui intègrent des paramètres ESG à leur processus d’investissement.

L’Europe, qui a développé très tôt un savoir-faire dans ce domaine, occupe une place de leader à l’international en matière de solutions d’investissement ESG.

Les ETF ESG, une croissance inédite

Le marché des ETF (Exchange Traded Funds, fonds indiciels cotés) n’échappe pas à cette tendance.

Les actifs sous gestion investis dans des ETF ESG s’élevaient en Europe à 167 MdUSD au 30 juin 2021 contre 45 un an plus tôt d’après le bureau d’analyses indépendant ETFGI, soit un quasi quadruplement en 12 mois. Selon la même source, on observe une tendance similaire au niveau mondial : 293 MdUSD en ETF ESG au 30 juin 2021 contre 88 un an plus tôt. Et Bloomberg prévoit que les encours des ETF ESG devraient atteindre la barre symbolique des 1 000 MdUSD dans le monde d’ici à 2025. L’Europe garderait dans ce domaine une avance importante sur les Etats-Unis et sur l’Asie et de fortes perspectives de développement.

Les raisons du succès de l’ESG

Cette démarche vers l’ESG des grands investisseurs a été favorisée par la mise en place d’un certain nombre de dispositifs législatifs dont :

  • l’article 173 de la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 qui définit les obligations d’information des investisseurs institutionnels concernant leur prise en compte des paramètres environnementaux et sociaux ;
  • la loi Pacte de mai 2019 pour la croissance et la transformation des entreprises ;
  • la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire de février 2020 ;
  • la loi climat et résilience votée au mois de juillet 2021…

Mais l’investissement responsable n’est plus aujourd’hui l’affaire que des investisseurs professionnels. Si la prise de conscience de l’importance des critères ESG est plus récente chez les investisseurs particuliers, elle progresse rapidement. Ils souhaitent de plus en plus des produits financiers conformes à leurs convictions profondes, et manifestent un intérêt croissant pour des thématiques concrètes en lien notamment avec les questions environnementales.

Quant aux entreprises, la crise sanitaire a démontré qu’un phénomène extra financier pouvait affecter gravement leurs marchés et chaînes de production et remettre ainsi en question leur modèle économique. En ce sens, elle a mis en relief l’importance des sujets ESG. Les entreprises doivent être capables de gérer des risques jusqu’alors sous-estimés, qu’ils relèvent du climat, de décisions de politique publique ou de modification soudaines des modes de consommation.

Désormais, il est clair que les entreprises à modèles économiques responsables seront les mieux armées et les plus pérennes sur leurs marchés respectifs.

Les grandes thématiques d’aujourd’hui et de demain

Les investisseurs financiers peuvent accompagner cette tendance de fond vers plus de critères ESG via certaines thématiques spécifiques : « bas carbone », infrastructures ESG, économie circulaire, immobilier « vert », économie « bleue ».

  • La thématique « bas carbone » consiste à sélectionner les entreprises qui cherchent à réduire la teneur en CO2 de leur activité.
  • Les infrastructures ESG recouvrent une démarche volontariste des entreprises pour des transports en commun plus propres, des réseaux électriques et de communication intelligents, un traitement des eaux usées de meilleure qualité, des énergies vertes, etc….
  • L’économie circulaire promeut un modèle économique non linéaire, fondé sur la circularité des biens, des matériaux et des matières premières pour répondre à une tendance lourde : repenser entièrement le choix des matériaux et des usages tout en limitant la consommation et les gaspillages de ressources naturelles (matières premières, eau, énergie) et la production des déchets.
  • L’immobilier « vert » privilégie les sociétés foncières bénéficiant d’une certification environnementale de qualité, mettant en place des économies d’énergie ainsi qu’une réduction des émissions de CO2 ;
  • Enfin, l’économie « bleue » investit dans des entreprises qui contribuent à une utilisation durable des ressources des océans, porteuse de croissance économique, sachant que les milieux marins (70% de la surface du globe) jouent un rôle essentiel dans l’équilibre climatique et naturel de la planète.

Convaincu qu’il s’agit là de tendances de fond, BNP Paribas Asset Management s’est positionné très tôt en lançant dès 2008 le premier ETF bas carbone, puis au fil des années d’autres ETF en lien avec ces thématiques ESG.

L’offre de BNPP AM en matière d’ETF ESG couvre aujourd’hui l’ensemble des marchés d’actions et d’obligations, différentes zones géographiques et plusieurs thématiques. Elle a vocation à s’élargir pour proposer toujours plus de nouvelles solutions aux investisseurs engagés dans une démarche responsable et recherchant des rendements à long terme.

Avec nous, devenez l’investisseur durable d’un monde qui change.

Isabelle Bourcier 4 novembre

P.-S.

Aucune garantie n’est donnée quant à la validité de certains filtres à tout moment, notamment en ce qui concerne le maintien de l’empreinte carbone entre deux rebalancements. Plus amples informations concernant l’indice, sa composition, son calcul, sa méthodologie et les règles de suivi et de rebalancement périodiques sont disponibles sur www.ecpigroup.com ; www.euronext.com ; www.ftserussell.com.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement.

Notes

[1] ETF : Exchange Traded Fund ou fonds indiciel coté en bourse

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques