Next Finance English Flag Drapeau Francais
Emploi Formation Rechercher

Une majorité d’investisseurs institutionnels prévoit que l’indice Nasdaq Next Generation 100 surperformera le Nasdaq-100

Une nouvelle étude d’Invesco révèle qu’une majorité (58%) des investisseurs institutionnels européens pensent que l’indice Nasdaq Next Generation 100 surpassera le Nasdaq-100 au cours des trois prochaines années...

Une nouvelle étude [1] d’Invesco révèle qu’une majorité (58%) des investisseurs institutionnels européens pensent que l’indice Nasdaq Next Generation 100 surpassera le Nasdaq-100 au cours des trois prochaines années. Parmi eux, plus d’un quart (29 %) pensent que cela est très probable. L’indice Nasdaq Next Generation, lancé en août l’année dernière, offre une exposition ciblée aux valeurs de la 101ème à la 200ème place cotées à la Bourse du Nasdaq.

Les trois cinquièmes (62%) des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête s’accordent à dire que le boom technologique ne fait que commencer et que les entreprises composant l’indice Nasdaq Next Generation sont les mieux placées pour en tirer parti. Deux tiers (65%) affirment que ces entreprises se concentrent sur des nouvelles technologies, des nouveaux produits et des innovations prometteuses, tandis qu’un peu plus de la moitié (54%) déclarent que les entreprises de l’indice ont le potentiel de surperformer de manière significative étant donné qu’elles sont de plus petite taille que celles du Nasdaq-100.

Dans l’ensemble, les quatre cinquièmes (81%) ont déclaré que l’indice Nasdaq Next Generation 100 serait populaire auprès des investisseurs institutionnels ; parmi eux, 13% ont déclaré qu’il serait très populaire.

Les entreprises intégrées à l’indice Nasdaq Next Generation 100 comprennent notamment Beyond Meat, Citrix Systems, CrowdStrike, Etsy, First Solar, SS&C Technologies, Take-Two Interactive et Yandex. Les composantes sont plafonnées à 4% - la participation la plus importante, Crowdstrike, représente actuellement 2,3% de l’indice. Les principaux secteurs actuellement représentés sont la technologie (33,7%), la consommation discrétionnaire (24,9%), la santé (19,4%), l’industrie (11,6%) et les télécommunications (5,5%).

Selon l’enquête d’Invesco, les investisseurs institutionnels européens restent également positifs à l’égard de l’indice Nasdaq-100. Pour ce qui est des trois prochaines années, plus d’un tiers (37%) des personnes interrogées pensent que le Nasdaq-100 enregistrera une performance "nettement" supérieure à celle des trois années précédentes, et 48% estiment qu’elle sera "légèrement" supérieure. Seuls 4% pensent qu’il sera moins performant.

Quelque 61% des personnes interrogées ont déclaré que les entreprises composants l’indice Nasdaq-100 font encore preuve d’une véritable innovation et continueront à créer de nouveaux produits, services et marchés.

Christopher Mellor, directeur des ETF actions et matières premières pour la région EMEA chez Invesco, déclare : « Les entreprises cotées au Nasdaq-100, telles qu’Amazon, Alphabet, Microsoft, Tesla et Zoom, ont dominé une grande partie de l’actualité économique mondiale au cours de la dernière décennie - et elles continuent encore aujourd’hui. Grâce à l’indice Nasdaq Next Generation 100, les investisseurs peuvent s’exposer à une nouvelle génération d’entreprises à croissance rapide, dynamiques et fondées sur la technologie, qui pourraient dominer la prochaine décennie. Il n’est pas surprenant que les investisseurs institutionnels voient de fortes opportunités de croissance.

Notre enquête a également révélé que les trois quarts des répondants s’attendent à ce que les ETF [2] soient plus populaires que d’autres véhicules d’investissement auprès des investisseurs institutionnels cherchant à investir dans des entreprises axées sur la technologie, notamment celles figurant sur la liste du Nasdaq Next Generation 100. Selon nous, les ETF représentent un moyen très efficace et rentable de s’exposer à ces marchés et nous sommes convaincus qu’ils deviendront le véhicule de choix pour de nombreux investisseurs. »

Next Finance 12 mai

Notes

[1] 100 investisseurs institutionnels européens ont été interrogés par le cabinet de recherche PureProfile en mars 2021. Les répondants étaient basés au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas et dans les pays nordiques.

[2] Exchange-Traded Funds ou fonds négocié en Bourse

Tags


Partager

Facebook Facebook Twitter Twitter Viadeo Viadeo LinkedIn LinkedIn

Commentaire
Publicité
Dans la même rubrique
Rubriques